La connaissance de la culture du pays et de l’entreprise d’accueil Publié le 04-01-2018 |

Quels profils financiers sont les plus recherchés à Hong Kong ?

A Hong Kong, les Français peuvent se faire une place dans la plupart des métiers de la finance en tant qu’experts de marchés, traders, gérants de fortune, voire exercer en fusions-acquisitions. A l’heure actuelle, les compétences liées à la fintech sont très recherchées. Les Français disposant d’une expérience dans les technologies appliquées à la finance peuvent être recrutés très vite et dans des conditions excellentes, avec une rémunération attrayante. Comme toujours à Hong Kong, les expertises rares et demandées sont bien valorisées.

Les Français de Hong Kong sont-ils recrutés par des entreprises chinoises ?

Pour l’instant, les Français sont surtout recrutés par des entreprises d’origine française ou de culture occidentale (« Western »). Cependant, les groupes venant de Chine continentale finiront par embaucher des étrangers pour se déployer hors de leurs frontières. Ils recruteront des Français pour les épauler dans leur stratégie d’investissement ou de développement dans l’Hexagone. Les sociétés chinoises qui ont confié cette tâche à leurs collaborateurs du continent sont en train de réaliser que cette tactique a des limites car il est difficile d’acquérir la connaissance de la culture du pays d’investissement. Le tissu local français s’avère plus complexe à appréhender.

Que conseillez-vous aux nouveaux venus ?

L’humilité et la fiabilité ! A force de manquer de réactivité, de ne pas tenir leurs promesses en affaires, les Français se sont construit une image de superficialité. Leur arrogance aussi est mal vue. Je recommande vivement de s’investir dans la connaissance de la culture du pays mais aussi de l’entreprise d’accueil.

Sur le même sujet :