DONNEES CLES
  • Autrement connu sous le nom de :
Analyste

  • Salaire moyen :
A l’embauche : entre 35 € et 45K€
Après 3 ans : entre 50 K€ et 70 K€ (variable compris)
  • Formations conseillées :  
Formation en Finance d'Entreprise de niveau Bac +5

  • Expérience requise :
Un stage en salle, M&A, ECM ou DCM est un pré-requis

présentation
Alors que le Sell-Side diffuse ses analyses en interne (de la Banque ou du Courtier pour lequel il travaille), mais aussi en externe aux clients de la Banque et potentiellement au « Marché », l’Analyste Buy-Side ne réserve généralement ses analyses qu’aux Gérants avec qui il collabore au sein de sa Société de Gestion (Asset Manager, Compagnie d’Assurance ou Fonds de pension).

Les Analystes « Buy Side » ont des relations suivies avec certains de leurs homologues du Sell-Side, mais ils mènent eux-mêmes leurs analyses financières sur la base de modèles développés en interne.
Comme chez les « Sell-Side », les Analystes sont généralement répartis par type de classe d’actifs analysée : actions (zone géographique ou secteur d’activité), obligations...
mission
On peut répliquer le modèle d’analyse de l’Analyste Sell-Side, i.e. un modèle en 4 temps :

  • Phase de collecte : afin d’étudier les perspectives stratégiques des sociétés étudiées ou des actifs couverts, l’Analyste doit collecter un large panel d’information tant quantitative que qualitative (pour une société par exemple : résultats, développement, concurrence, modification de l’environnement réglementaire,…)
  • Phase d’analyse et de valorisation : à partir des informations collectées, l’Analyste construit et/ou met à jour un modèle de projection financière qui va lui permette de  valoriser l’entreprise / l’actif, et donc de faire une recommandation d’investissement. En contact régulier avec les sociétés analysées, il doit en comprendre les aspects financiers, les activités, la qualité du management.
  • Phase de rédaction : l’Analyste formalise le fruit de sa recherche à travers une note de recommandation/note de Broker (selon l'une des quatre grandes lignes suivantes : acheter, accumuler, alléger ou vendre). Ses recommandations se font généralement sur l’évolution du cours de l’actif à horizon de plusieurs mois.
  • Phase de commercialisation : la dimension commerciale du métier est essentielle, l'analyste vend ses idées auprès des clients internes (morning meeting, présentations internes) et externes (roadshows auprès des clients).
environnement
L’Analyste Buy Side travaille dans une Société de Gestion. Selon sa taille, les environnements de travail sont complètement différents.

Dans les petites Sociétés de Gestion indépendantes, les analystes travaillent « physiquement » avec les gérants; alors que souvent chez les grands Asset Manager, les départements "Analyse" représentent plusieurs dizaines de personnes, et l’organisation peut parfois s’apparenter à celle d’une grande salle de marché.

Compétences

Parcours et métiers connexes


L’évolution classique consiste alors à élargir sa compétence sectorielle sur une zone géographique plus vaste. Par exemple de passer du secteur de l’aéronautique français au secteur de l’aéronautique européen.

  • En interne
La gestion de portefeuille semble la suite logique, même si de nombreux analystes passent toute leur carrière dans l’analyse. On peut aussi passer sur d’autre type d’analyse (quantitative, économiste,…)

  • En externe :
Intégrer le département Recherche côté Sell-Side (i.e. dans une Banque ou un Broker)

Où exercer ?

Recherchez les entreprises exerçant ce métier

  • Compétences fonctionnelles :
De solides connaissances en comptabilité, en analyse financière et en évaluation d'entreprise

  • Compétences techniques :
Maîtrise des modèles de Valorisation sous Excel
Maitrise du reste du Pack Office

  • Compétences linguistiques :
Anglais : excellent

  • Qualités personnelles :
Bonnes capacités d'analyse, de synthèse et rédactionnelles. Les grands plus : le relationnel et un  certain sens de l’anticipation