Structureur


A la croisée des chemins entre les Sales, les Traders et le Service Juridique, le Structureur conçoit et participe à la calibration des produits dits « structurés » ayant pour but de répondre précisément aux besoins des clients de la Banque. C’est un peu le « tailleur sur mesure » du Front Office.

DONNEES CLES
  • Autrement connu sous le nom de :
Ingénieur Financier

  • Formations conseillées :
Diplômé Bac + 5 d'une Grande Ecole d’Ingénieurs, 3ème cycle universitaire en Mathématiques Financières ou idéalement double formation avec Master en Finance
Recherchez les formations correspondantes

  • Expérience requise :
Premier stage long en Structuration, au Trading ou en Analyse Quantitative
présentation
Pour rappel, un produit structuré est un produit dont les remboursements dépendent de l’évolution d’un ou plusieurs sous-jacents (marchés de taux, actions, crédits, matières premières, dérivés climatiques..) et sont déterminés par des formules de calcul. Ces produits permettent de s’exposer aux marchés tout en choisissant son profil de risque (avec par exemple une garantie à l’échéance du produit).

Le métier de Structureur consiste donc à penser et structurer (donner forme à) ces produits innovants et sur mesure répondant aux exigences des clients de l’établissement financier pour lequel il travaille.

En ce sens, il intervient pour concevoir un produit, calibrer ses paramètres financiers avec le trading, s’assurer de la capacité de la Banque à traiter le produit (problématiques comptables, fiscales, juridiques, de conformité ou opérationnelles), délivrer une documentation juridique décrivant les caractéristiques financières du produit mais également au long de la vie du produit lors de restructurations (les produits ont généralement une durée de vie prédéterminée à leur création). On le retrouve aussi, selon les organisations, acteur dans les phases de « marketing » et éventuellement de vente du produit.

mission
  • Conception, commercialisation et gestion des produits structurés
  • Identification, en collaboration avec le Trading et les Sales, de nouvelles idées de produits ou de sous-jacents propriétaires
  • Construction, en collaboration avec le Trading et les Sales, de solutions d’investissement en réponse aux demandes de clients
  • Structuration des opérations, calibrage des prix, faisabilité juridique et fiscale de l’opération (enveloppe)
  • Documentation juridique des opérations et, en particulier, de la partie financière (description des algorithmes)
  • Participation à la création des supports de vente et de marketing en collaboration avec les Sales
  • Utilisation de techniques financières, juridiques, et fiscales
environnement
On retrouve le plus souvent ces acteurs dans les banques d’investissement « globales » où la complexité des produits nécessite la mise en place d’équipes de structuration, en sus des équipes de vente, trading, marketing, juridique. Néanmoins, certaines plus petites structures (comme certains brokers) proposent des services de conseils en produits structurés, en « externalisant » tout ou partie du trading à des contreparties tierces.

Même si les Structureurs sont potentiellement amenés à « toucher » une grande variété de sous-jacents, il est plutôt commun qu’il y ait tout de même des spécialisations en interne (structurés Actions et Indices, sur Matières Premières, sur Fonds, sur Crédit, …).
Le Structureur est en contact quotidien avec les pôles de Vente, de Trading et le Service Juridique et aussi plus ponctuellement avec le Back Office et les Quants.

Compétences

Parcours et métiers connexes


  • En interne :
Une évolution peut être un management d’équipe avec une spécialisation sur un type de produit ou une zone géographique. Au sein des banques, le Structureur peut aussi évoluer vers des postes de Trading, de Vente, d’Analyse Quantitative.

  • En externe :
Les métiers proches en dehors de la salle de marché des banques seraient : Gérant de Portefeuille en Asset Management (fonds structurés), Structureur « buy side » chez des clients investisseurs (compagnies d’assurance, réseaux de distribution…).

Où exercer ?

Recherchez les entreprises exerçant ce métier

  • Compétences fonctionnelles :
Connaissance pointue des instruments financiers
Maîtrise des environnements et des supports d'investissement
Capacité à analyser les dispositions légales et fiscales des différentes enveloppes
  • Compétences techniques :
Informatique et Mathématiques Financières
Excel
  • Compétences linguistiques :
Anglais indispensable, compétences rédactionnelles

  • Qualités personnelles :
Créativité, clarté et pédagogie, forte résistance au stress, très rigoureux, fort esprit d’équipe