Economiste


Les Économistes peuvent exercer leur métier d’analyse pour des organismes supra-nationaux, des gouvernements, des entreprises privés, des compagnies d’assurance mais aussi pour des banques. C'est cette dernière catégorie que nous allons nous efforcer de détailler.
DONNEES CLES
  • Autrement connu sous le nom de :
Stratégiste, Macroéconomiste,…

  • Salaire moyen :
A l’embauche : entre 35 K€ et 40 K€
Après 3 ans : entre 50 K€ et 80 K€

  • Formations conseillées :
Bac + 5 en Sciences économiques - Une orientation financière, quantitative, ou informatique est un avantage
Recherchez les formations correspondantes
présentation
Alors que l’Analyste Financier se concentre sur un nombre fini de sociétés, ou un secteur, l'économiste a lui une approche beaucoup plus macro économique. Toutefois, il existe certaines spécialisations, comme les marchés financiers, l’économie d’une zone géographique particulière, ou encore le domaine du marché du travail,…

Son rôle est d’émettre une opinion sur l’évolution possible des indicateurs économiques, et de mesurer l’impact des données financières qu’il suit (taux d’intérêt, chiffre du chômage, taux de croissance,…).
Doté d'une forte culture économique, il doit être capable de deviner ce que cachent les chiffres.
mission
On va logiquement retrouver ici les différentes étapes d’une analyse financière/économique :

  • Phase de collecte : étudie les statistiques, les articles de presse, les rapports, les synthèses et les enquêtes. Dans cette phase, l’Economiste peut aussi construire des outils pour valoriser et prévoir l'évolution des marchés.

  • Phase d’analyse : compile les données, les sélectionne, les interprète et analyse.

  • Phase de rédaction : sous forme d'études ou de rapports qui seront utilisés par les différents acteurs économiques à prendre des décisions stratégiques d’investissement.
environnement
Au sein des Banques, les départements de recherche économiques et stratégiques sont un peu comparables à des métronomes.

Ils ont une influence considérable sur les prises de décisions d’investissement aussi bien en interne qu’en externe (au niveau des clients de la Banque, mais aussi au niveau du marché en général). Ainsi, on imagine volontiers le caractère crucial de ces postes qui ne sont que très rarement confiés à des débutants.

Les Économistes sont un peu les représentants de la « marque » de la Banque qu’il représente sur le marché, ils sont non seulement en relation avec des professionnels du secteur, mais aussi bien souvent avec des journalistes car leur analyse concerne directement le grand public.

Compétences

Parcours et métiers connexes


Comme dans les autres métiers d’analyste, c’est le périmètre de spécialisation qui s’élargit avec l’expérience (d’un focus pays à une région du globe par exemple).

  • En Banque :
Autres types de Recherche

  • Hors-Banque :
Les Economistes peuvent s’orienter vers l’Asset Management, l’Assurance ou aller dans une entreprise « classique » ayant besoin de ce genre de compétence.
On peut même imaginer des carrières vers le conseil, voire le journalisme.

Où exercer ?

Recherchez les entreprises exerçant ce métier

  • Compétences fonctionnelles :
Solides bases en économie (modélisation économique, en économétrie, en ingénierie économique ou encore en intelligence économique)

  • Compétences techniques :
Statistiques, mathématiques, et informatique

  • Compétences linguistiques :
Anglais : excellent

  • Qualités personnelles :
Humilité, capacité à s’engager et à reconnaître ses erreurs
Etre pédagogue, bon relationnel, capacité de persuasion