Fiscaliste


Au carrefour du droit et de la finance, le fiscaliste a pour principales mission d’optimiser les choix fiscaux effectués par l’entreprise tout en respectant les contraintes réglementaires nationales et internationales.


DONNEES CLES
  • Autrement connu sous le nom de :
Fiscaliste, Juriste en droit fiscal

  • Salaire moyen :
Tendance Marché : 
Salaire du débutant : de 30K€ à 35K€ par an

Chez L'Oréal : 37 K€ à l'embauche auxquels ajouter intéressement et participation très attractifs (environ 25% du salaire annuel)

  • Formations conseillées :
Formation Bac+5 Université, IEP ou Ecole de Commerce.
Idéalement Master en Droit Fiscal
Les double cursus sont également appréciés : Ecole de Commerce + M2 Droit Fiscal
Recherchez les formations correspondantes
présentation
Le Fiscaliste est donc spécialisé en Droit et en Fiscalité.

Son métier consiste à accompagner la direction de l’entreprise dans l’application des normes fiscales nationales et internationales tout en effectuant régulièrement des recommandations de gestion afin d’optimiser la fiscalité à laquelle elle est soumise sur des sujets aussi variés que le statut des entreprises, les régimes fiscaux…

Il travaille aussi main dans la main avec la Direction Financière sur des dossiers importants comme les opérations de fusion ou de restructuration.
 
Parallèlement, il est chargé de faire le lien avec l’administration fiscale. En cas de contrôle fiscal, il y assiste et trouve des arguments en cas de contentieux.
mission
Les Mission du Fiscaliste s’articulent autour de 2 axes principaux :

Une mission de conseil :
  • Tout ce que fait ou produit l’entreprise possède un lien avec la fiscalité, aussi il est du rôle du fiscaliste de trouver pour chaque poste la solution fiscale la plus avantageuse pour l’entreprise.
  • De plus, la législation évoluant en permanence dans ce domaine, le fiscaliste se doit de se tenir informé en permanence de ces changements réglementaires (Nouvelle loi de finances, taxes diverses... )
  • Enfin, il conseille l'entreprise en fonction de ses projets : une implantation à l'étranger, une fusion-acquisition, un investissement imprévu...

Défendre l'entreprise :
  • Son rôle consiste aussi, en cas de contrôle, à défendre les intérêts de la société qui l'emploie, arguments juridiques à l'appui. En cas de contrôle, il doit pouvoir justifier ses choix fiscaux au regard de la loi.
environnement
De plus en plus d'entreprises ont un service fiscal. Loin de décider seul, ce juriste travaille en relation avec différents services : ressources humaines, contrôle de gestion, avocats en droit fiscal… 

Compétences

Parcours et métiers connexes


  • En externe :
  • Rejoindre un cabinet indépendant de Conseil en Fiscalité.

  • Compétences fonctionnelles :
Droit, Fiscalité
  • Compétences linguistiques :
Anglais indispensalbe
  • Qualités personnelles :
Rigueur, méthode, organisation, sens du contact et de l’adaptation, autonomie