Souscripteur


Le Souscripteur occupe un rôle à la croisée des chemins entre l’Actuariat, le Marketing et la Distribution
au sein d’une Compagnie d’Assurances.

DONNEES CLES
  • Autrement connu sous le nom de :
Tarificateur

  • Formations conseillées :
Diplôme d’Ingénieur ou d’École de Commerce option finance, Bac + 3/4 Juridique ou Assurances
Recherchez les formations correspondantes


présentation
Le rôle du souscripteur est d’être le référent technique et juridique en matière d’acceptation du risque au sein d’une Compagnie d’Assurances ou de Réassurances.

Il prend la décision d’assurer ou non un risque en fonction du profil de l’assuré, mais aussi de la politique générale de la Compagnie pour laquelle il travaille.
Sa fonction regroupe donc l’analyse technique (anticipation d’éventuels sinistres, recherches techniques spécifiques,…), la présence terrain (visite d’installations professionnelles, usines…), et la prise de décision (définition des termes du contrat, du montant de la prime,…).

Le souscripteur a donc un poste aux responsabilités importantes puisqu’il est à l’origine de la prise de décision vis-à-vis d’une demande remontée par le réseau de distribution.
A la différence de l’Actuaire qui a une vision plus « macro » d’un portefeuille de contrat et qui est plus en amont dans la conception des produits, le souscripteur est plus « dans le dur ».
Généralement, le Souscripteur se spécialise sur un type d’Assurance, comme la Santé, certaines industries,…
mission
Sur un contrat particulier :
  • Analyse des risques à partir des informations transmises par le réseau de distribution
  • Adaptation des contrats aux besoins des clients et en fonction de la politique générale de la Compagnie
  • Calcul du montant des cotisations et des primes de risques déterminées en fonction du projet de contrat
  • Présentation du projet de contrat et justification des prises de décision
  • Participation aux phases de négociations commerciales en collaboration avec les équipes en charge

De manière continue :
  • Propositions d'optimisations sur les portefeuilles de contrats existants (en collaboration étroite avec les équipes commerciales)
  • Communication sur les risques liés à la vente des produits d’assurances (facette : "conseiller et prévoir")
  • Participation avec les commerciaux et intermédiaires (Agents Généraux et Courtiers) aux négociations avec les clients
  • Analyse a posteriori des résultats des affaires en portefeuille afin d'adapter les méthodes de tarification et d'optimiser les outils
environnement
On trouve des souscripteurs au sein des Compagnies d’Assurances (et Réassurances), ainsi que chez les Courtiers. Dans ce second cas, le Souscripteur doit développer un portefeuille d'affaires avec les sociétés d'assurances cédantes (i.e. les "fournisseurs" du Courtier).

Comme mentionné précédemment le souscripteur travaille en étroite collaboration avec les commerciaux, et est même parfois amené à intervenir dans le processus de vente/négociation.

Compétences

Parcours et métiers connexes


  • En interne :
Un souscripteur peut, au terme de plusieurs années d’expérience, devenir un véritable spécialiste dans un domaine de l’Assurance : l’immobilier, l’inspection commerciale, la réassurance, etc. Le souscripteur a également la possibilité, par la suite, de prendre la direction du service de souscription.

  • En externe :
On peut aussi se diriger vers des fonctions de Souscripteur en réassurance, Grand courtage d'assurances, Préventionniste, Risk-manager


Où exercer ce métier ?

Recherchez les entreprises exerçant ce métier

  • Compétences fonctionnelles :
Solides connaissances en Assurance et dans un domaine technique pointu (construction, automobile, chimie…).

  • Compétences techniques :
Informatique

  • Compétences linguistiques :
Anglais

  • Qualités personnelles :
Bon mix entre sens de l'analyse, et aptitudes commerciales, entre sens du conseil et de la négociation
Pédagogie dans l’explication des décisions qui engagent l’entreprise